sensibilisation
pratique


Chaque année, Le Strapontin intervient auprès de groupes constitués (scolaires, établissements médico-sociaux, prisons…) afin d’enrichir leur pratique de spectateur de rencontres, de moments partagés avec des créateurs.


  • Pendant la saison 2018-2019 :
     

  • • L’équipe de La Compagnie KF
    (qui a présenté Les Amantes en mars 2018) : Rozenn Fournier, Camille Kerdellant et Marine Bachelot-Nguyen animeront des ateliers d’écriture et de mise en voix auprès des détenus des maisons d’arrêt de Vannes et de Ploemeur. Ces ateliers sont menés en partenariat avec La Ligue de l'Enseignement 56, soutenus par le Ministère de la Culture/DRAC Bretagne et le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation.

 

 

 

 

 

 

• La conteuse Élisabeth Troestler et l’association Champs-boule-tout travailleront avec des adultes et enfants suivis par l’Etablissement de Santé Mentale Charcot, lors d’ateliers associant le récit et les arts du cirque. Ces ateliers sont financés parle Ministère de la Culture/DRAC Bretagne et l'Agence Régionale de Santé.

• Dans la cadre de la création du spectacle Légendes, l’Agence de Géographie affective travaillera avec une classe de CM2 de l’école St Aubin à Pont-Scorff : les élèves guideront l’Agence sur la commune, lui relatant les histoires qui s’y racontent. De son côté, l'Agence fera de ces enfants des spectateurs complices des représentations présentées au public. Ils travailleront ensemble sur la notion de vrai et de faux au spectacle et sur le positionnement du spectateur-acteur.

 

 

 

 

 

 

• Dans la continuité d’un premier atelier sur la régie des spectacles, mené avec une classe de première en maintenance des équipements industriels (MEI) du lycée Emile Zola à Hennebont, l’auteure et metteure en scène Marine Bachelot-Nguyen et le régisseur du Strapontin, David Brégardis, mèneront avec les Terminales MEI un atelier impliquant les élèves de l’écriture d’un texte, à sa présentation au plateau en l’accompagnant d’une création son et lumière.